Claire Schapira
Claire Schapira

Compositrice et claveciniste

Compositrice et claveciniste, Claire Schapira a poursuivi des études théâtrales et musicales avant d'obtenir un diplôme d'électroacoustique à la Schola Cantorum. Pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, puis stagiaire à l'Ircam, elle obtient en 1985 une bourse du Ministère de la Culture pour écrire un opéra : La Partition de sable.

Parmi ses oeuvres principales, citons : Acheminement (1980) ; La Chaîne (1981), créé par l'Ensemble Intercontemporain ; Interjections II (1982) ; Ténèbres de Profondis (1983), créé l'année suivante par l'Orchestre National de France sous la direction d'Arturo Tamayo ; Chant cousu (1983), créé par Peter Eötvös et l'Ensemble Intercontemporain ; Sans craindre le vertige et le vent (1986), pour le Trio à cordes de Paris ; Mémorial (1989), pour mezzo et ensemble ; Vagues (1992), pour quarante-huit cordes ; Chants mêlés (1992) ; Hantent mes rêves... (1993), pour soprano et piano ; Dans l'ombre de la nuit (1994), pour harpe et soprano ; Vestiges (1994), pour six voix de femmes ; Sisyphe (1996), écrit pour le sextuor à cordes de l'Orchestre National de France.

 

 

Requiem pour l'an 2000
Requiem pour la Paix

[Pour l'an 2000]

Pour 54 voix de femmes,
maîtrise ad libitum
& orchestre

à mes enfants

Commande de Radio France

Création le 06.02.2004 à Paris, Radio France, Festival Présences
par la Maîtrise, le Chœur de Radio France et l'Orchestre National de France, dir. Fabien Gabel
01 Piste 1.wmv
Format WMV (Windows Media Video) [64.6 MB]

Ce requiem, achevé en l'an 2000,

se veut un hommage à tous ces hommes, femmes, enfants,
qui depuis des siècles ont été victimes des conflits,
invasions, guerres civiles, guerres de religions, assassinats politiques,
répressions sauvages des soulèvements sociaux,
avec leur cortèges d'actes barbares en tout genre,
tortures, viols, enfermements arbitraires...

Ce requiem, c'est aussi une adresse aux puissants,
le miroir sonore reflétant leurs œuvres de mort et leur indignité ;

ce requiem c'est aussi un appel à la résistance
lancé à ceux qui sont aujourd'hui en péril de paupérisation,
d'humiliation, de disparition,
victimes désignées des pillards en col blanc ou en tenue de léopard,
des fous de Dieu et de pouvoir, des trafiquants d'âmes et de chair,
d'armes, de drogues, de richesses en tout genres ;

ce requiem c'est aussi le soleil éclatant d'une utopie,
celle d'une société humaine enfin réconciliée entre tous,
celle de notre ultime pardon collectif adressé au dernier des martyrs.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Claire Schapira